Chirurgie esthétique du sein

Les seins

« Il n’existe pas de schéma type, je vous accompagne pour effectuer les choix les mieux adaptés à votre situation. »

Votre histoire détermine l’intervention la mieux adaptée.

Qu’est-ce que la reconstruction mammaire ?

Une femme qui ressent le besoin d’une reconstruction du sein peut d’abord prendre rendez-vous avec moi pour s’informer. À quoi doit-elle s’attendre ? Quelle intervention correspond à sa situation ? Souvent, les patientes qui viennent pour une reconstruction mammaire ont déjà subi plusieurs interventions au cours de leur traitement. Je veux donc leur proposer l’opération la mieux adaptée à leur parcours, à leur morphologie, avec le maximum de simplicité parmi les techniques existantes (prothèses, transferts tissulaires…).
Je pratique toutes les techniques de reconstruction mammaire, des plus classiques aux plus novatrices.

À qui s’adresse cette intervention de chirurgie reconstructrice ?

Elle concerne des femmes qui ont subi une mastectomie au cours du traitement initial du cancer du sein.

  • La reconstruction au moyen de prothèses s’effectue avec un implant de volume adapté directement ou après la pose d’une prothèse d’expansion.
  • Le transfert de tissus par microchirurgie est une technique novatrice prélevant des tissus en fonction de la morphologie de la patiente (techniques DIEP, PAP, TUG). Un excès cutané et de tissus graisseux peut être traité à cette occasion et les tissus vont être transférés pour reconstruire le sein manquant.
    Le transfert de tissus provenant du dos s’effectue sans toucher aux muscles (technique MSLD, Muscle-Sparing Latissimus Dorsi).
    Les tissus des régions sous-fessières ou de la face interne des cuisses peuvent être aussi utilisés.

Les mastectomies préventives

Ce type d’opération se développe de plus en plus pour les patientes qui ont une prédisposition génétique au cancer du sein (mutations BRCA 1 et BRCA 2). Les masectomies préventives réduisent fortement le risque d’apparition d’un cancer.
En tant que chirurgien plasticien référent du Centre de Lutte contre le Cancer de Bordeaux (Institut Bergognié), je réalise très fréquemment ces opérations qui comprennent simultanément l’ablation de la glande mammaire et son remplacement par une prothèse ou les tissus de la patiente.

Comment se déroule une chirurgie de la reconstruction mammaire ?

L’intervention s’échelonne en général sur 18 mois : deux interventions au minimum sous anesthésie générale, puis sous anesthésie locale… Cependant, il n’existe pas de schéma type et c’est votre situation qui déterminera les meilleurs choix thérapeutiques.

Quelles sont les suites opératoires ?

Selon l’intervention choisie, les suite opératoires ne seront pas les mêmes. Je suis là pour accompagner mes patientes dans ces choix.

Combien coûte l’intervention ?

Dans la majorité des cas, la reconstruction du sein est prise en charge par l’Assurance maladie. Un complément d’honoraires peut être demandé selon le type d’opération choisi.

La reconstruction mammaire reste une véritable intervention chirurgicale, consultez un chirurgien plastique qualifié et compétent.